Tout ce que vous devez savoir sur le Seschseläuten

Tout ce que vous devez savoir sur le Seschseläuten

Le Sechseläuten est un événement traditionnel de Zurich qui annonce le début du printemps. Cette fête étonnante est généralement célébrée le premier lundi après l'équinoxe de printemps. Pourtant, cette année, elle aura lieu le lundi 25 avril. Alors, découvrons-en davantage !

 

Qu'est-ce que le Sechseläuten, et quelles sont ses origines ?

Pendant plus de 500 ans, Zurich a accueilli l'emblématique festival Sechseläuten pour célébrer la fin de l'hiver et le début du printemps. Cette tradition remonte en fait au XVIe siècle, lorsque le conseil municipal - dont les membres étaient issus des différentes guildes de Zurich - décréta que, pendant les jours d'été, les citoyens devaient finir de travailler une heure plus tard qu'en hiver. Ainsi, le premier lundi après l'équinoxe, la deuxième plus grande cloche du Grossmünster sonnait à 18 heures pour annoncer la fin de la nouvelle journée de travail. C'est ainsi que cette fête traditionnelle de printemps dont le nom signifie littéralement « les cloches de six heures » est devenue populaire. Aujourd'hui, si vous vous trouvez dans les environs pendant l'événement, vous pourrez admirer les défilés, les costumes d'époque et les fanfares qui remplissent les rues du centre-ville !

La fête du Sechseläuten : comment se déroule-t-elle ?

Le défilé des enfants et des guildes

Traditionnellement, le festival démarre avec le défilé des enfants le dimanche après-midi, où environ 3000 enfants - habillés en costumes historiques - défilent dans la ville, accompagnés de 800 musiciens des groupes de jeunes de la région. Le lundi après-midi, c'est au tour de la parade des 25 guildes. Cette dernière consiste en un cortège coloré de 3’500 hommes en costumes traditionnels, de 350 autres personnes à cheval, de 50 chars et d'une trentaine de fanfares - tous se dirigeant vers la Sechseläutenplatz, où le Böögg les attend.

Le Böögg qui prédit la météo

Le principal protagoniste du Sechseläuten de Zurich est le Böögg. Il s'agit d'une effigie de plus de 3 mètres de haut d'un bonhomme de neige symbolisant l'hiver, à laquelle on met le feu pour mettre un terme à la saison hivernale - à 18 heures le lundi. Cette coutume n'a été intégrée au festival qu'à la fin du XIXe siècle. Avant cela, il existait plusieurs Bööggs et les enfants du quartier Kratz de Zurich avaient l'habitude de les brûler le jour de l'équinoxe de printemps. Aujourd'hui, il est de tradition de demander au Böögg de prévoir le temps qu'il fera en été : en effet, plus la tête du bonhomme de neige explose vite, plus l'été sera beau !

 

Le fabuleux barbecue final    

Une fois que le feu de joie s'est calmé, une autre tradition prend le relais : la plus grande fête suisse du barbecue, qui se déroule autour des restes du feu de joie et dure jusqu'au petit matin. Ainsi, si vous participez à la fête, vous aurez également l'occasion de déguster de délicieuses saucisses !  

Vous voulez en savoir plus sur la vie et le travail à Zurich ? Continuez à suivre notre blog pour trouver les meilleurs conseils que vous devez connaître avant et après avoir déménagé dans cette ville étonnante !
Précédente
Vivre à Berne : avantages et inconvénients

Auteur

City Pop
City Pop

City Pop propose des appartements avec services flexibles à des prix compétitifs avec une vaste gamme de services à la demande

Nous contacter

Derniers articles

Connecte-toi avec nous